top of page

Aventure inoubliable en Guizhou : Découverte et partage avec une famille française

Salut à tous ! Je suis Zoé, mais en Chine, on m'appelle Jiaying. Vous savez, être guide francophone en Chine, c'est un peu comme être une vedette de cinéma qui parle français ! Depuis 2011, je fais découvrir les merveilles de Guilin et du Guizhou aux visiteurs venus de France, de Suisse, de Belgique et même du Québec. Et parfois, je m'aventure dans des contrées plus lointaines comme le Yunnan, le Sichuan ou les célèbres Pékin, Shanghai et Xi'an, pour montrer à mes clients les trésors cachés de la Chine.


Récemment, j'ai rencontré la famille la plus adorable qui soit : Emmanuelle, Cyril et leur petit Robin, né en 2019. Ils ont quitté la France pour travailler à Shanghai et, depuis plus de deux ans, ils rêvaient de découvrir la Chine. Alors, quoi de mieux qu'un voyage pendant le Nouvel An chinois pour vivre une expérience inoubliable ? Ensemble, nous avons ri, partagé des moments forts et créé des souvenirs impérissables. Je suis impatiente de vous raconter les aventures incroyables que nous avons vécues lors de cette escapade magique !


Chroniques d'un voyage inoubliable : rires, découvertes et émerveillement


Du 23 janvier au 1er février 2023, j'ai eu le privilège d'accompagner Emmanuelle, Cyril et leur petit Robin lors d'un voyage extraordinaire à travers certaines des plus belles régions de la Chine. Notre itinéraire nous a emmenés de Guilin à Yangshuo, en passant par Zhaoxing, Huanggang, Jiabang et Libo. Ensemble, nous avons découvert des paysages époustouflants, des cultures locales fascinantes et des expériences culinaires inédites.


Dans les paragraphes suivants, je vous invite à revivre avec nous cette aventure passionnante, jour après jour, en vous partageant les moments forts et les anecdotes les plus amusantes de notre périple. Installez-vous confortablement et laissez-moi vous guider à travers notre carnet de voyage, où chaque page est un trésor de souvenirs et de rencontres inoubliables.


Jour 1 : Des surprises et de "l'éléphant" à Guilin


Le 23 janvier, j'ai accueilli avec joie la famille d'Emmanuelle et Cyril à l'aéroport de Guilin. En route pour leur hôtel, nous avons bavardé comme de vieux amis. J'ai partagé des anecdotes sur Guilin, ses subdivisions administratives et et les aventures des guides touristiques à l'ère du COVID-19.




Notre plan de génie était de laisser le petit Robin se reposer à l'hôtel avant de partir à l'assaut de la colline en trompe d'éléphant. Mais le sort en a décidé autrement ! Les chambres n'étaient pas prêtes, alors nous avons bravé les aléas et filé directement au parc. Robin, en véritable rebelle, a exprimé sa désapprobation à grands renforts de pleurs.


En guide chevronné, j'ai tenté toutes les ruses pour distraire Robin, mais rien n'y faisait. Heureusement, les parents ont des pouvoirs magiques, et une fois arrivés à l'entrée du parc, Robin était prêt à partir en exploration, aussi intrépide qu'un petit Indiana Jones.


La "trompe" d'éléphant du parc de la colline en trompe d'éléphant
La "trompe" d'éléphant

Dans le parc, nous explorons la "cave à vin" de l'éléphant, où je leur présente le vin Sanhua. Puis, nous traversons un couloir de rubans rouges pour atteindre la "trompe" de l'éléphant. Photos, culture des vœux et explications sur les traditions chinoises sont au rendez-vous. Ensuite, on grimpe la colline façon "embouteillage" et j'explique l'importance des divisions administratives pour les habitants locaux.



Redescendus, je les raccompagne à l'hôtel et leur donne des conseils gourmands pour la soirée près des pagodes Sun et Moon, en mentionnant les spécialités locales. Et voilà, premier jour d'aventure réussi !


Jour 2 : Des insectes frits, des dragons et des querelles dansantes au village Zhaoxing

Le deuxième jour, direction la gare de Guilin Ouest en compagnie d'Emmanuelle et Cyril. Petite mésaventure à la gare : les contrôleurs confondent un "0" et un "O" sur les passeports et peinent à trouver la réservation. Heureusement, grâce à mon intervention, tout rentre dans l'ordre.


Après 50 minutes de TGV, nous arrivons à Congjiang, passage obligé pour explorer le Guizhou. Nous y rencontrons notre chauffeur local, Tianbo, qui nous accompagnera pendant 7 jours. Coïncidence amusante : notre arrivée à Zhaoxing coincide avec le festival "Taiguanren".





Nous nous joignons à la foule de locaux et de touristes, suivant les participants en costumes traditionnels, immortalisant de enfant porté à bout d'une chaise en bois sous les épaules des locaux avec nos appareils photo. Le soir, Tianbo nous invite chez lui pour un repas festif. Emmanuelle goûte pour la première fois des criquets frits et apprécie !


Le plat en bas à droite est les sauterelles frites.
Le plat en bas à droite est les sauterelles frites.


La soirée se poursuit avec une danse du dragon. Emmanuelle, Cyril et leur famille, touchés par l'hospitalité de Tianbo, offrent des feux d'artifice à son fils. Robin, trop timide, ne se joint finalement pas à la fête. Et pour cause : une bagarre éclate parmi les danseurs du dragon, retardant le spectacle. Perché sur les épaules de son père, Robin assiste à un étonnant "combat" avant d'admirer finalement la danse du dragon.



La Danse du Dragon
La Danse du Dragon

Jour 3 : Rencontres chaleureuses, chants traditionnels et un hamburger au cœur du Guizhou

Le troisième jour, nous nous rendons à Huanggang, un village Dong où j'ai noué de belles amitiés lors de mes précédentes visites. Mes amis locaux, enthousiastes à notre arrivée, nous invitent chez eux pour partager un repas et échanger sur la vie quotidienne. Des amis des villages voisins se joignent également à nous pour cette réunion amicale.


Ensemble, nous montons au belvédère de Huanggang, d'où nous pouvons admirer une vue panoramique sur le village. Un de mes amis, débutant en pilotage de drone, réussit à capturer une vidéo mémorable avec toute la famille et les amis locaux réunis.



Le déjeuner est une véritable fête des saveurs, avec pas moins de 9 plats préparés par nos hôtes. Le plus marquant est certainement un plat traditionnel à base de viande de bœuf cuite dans du sang de porc coagulé. Pendant le repas, nos amis locaux et Cyril engagent une conversation intéressante sur les initiatives gouvernementales pour lutter contre la pauvreté et la manière dont la vie évolue dans les villages. Je suis ravi de faciliter la communication entre eux et d'enrichir ainsi leur expérience de voyage.



L'après-midi, nous sommes invités à la fête des chants de Huanggang, où les villages voisins s'affrontent en joutes musicales. Malgré l'invitation à rester pour le dîner, nous devons rentrer à Zhaoxing pour permettre à Robin de se reposer. Avant de partir, Cyril et les villageois échangent leurs coordonnées, promettant de se revoir.